vaporisateur portable Supreme V3 : Test et Avis

vaporisateur portable Supreme V3 : Test et Avis

17.5/20

Vaporisateur portable Supreme V3 : le souffle du dragon ?

Je me rappelle de ce jour où un collègue m’avait vanté les qualités du vaporisateur portable Supreme V3 avant de me le prêter.

J’étais encore un jeune vaporiste aux poumons modérément propres, en quête de sensations aussi fortes et rapides que celles de la combustion.

« Tu vas voir ce vapo, c’est une tuerie, il produit des lattes de pompiers à la demande, avec un rendu saveur monstrueux », me disait-il.

En fait, il le comparait carrément au Sublimator, l’élite de la vaporisation…

Dans ce cas, ayant essayé une fois dans ma vie le meilleur vaporisateur du monde, mon devoir de chevalier errant en quête du saint vapo m’imposait de vérifier les dires de mon ami.

Et je doit vous avouer que c’était l’une des meilleures décisions de ma vie de post-fumeur récidiviste.

Ma stupeur fût telle que je suis resté paralysé face au souffle du dragon… J’étais littéralement embué de vapeur qui m’enveloppait le corps et l’âme.

Puis, ayant maîtrisé  la bête, je sût que je ne fumerait plus jamais de ma vie.

MODELE SUPREME V3
FABRICANT Supreme Vaporizer
DATE DE SORTIE 2016
NOTE 18,5/20
MEILLEUR PRIX 229€
TYPE DE VAPORISATEUR Vaporisateur Portable
BOL Aluminium
PANEL DE TEMPERATURES Toutes
TYPES DE VEGETAUX Plantes et concentrés
TYPES DE CHAUFFES Convection et conduction
VAPEUR Fraîche
SOURCE D’ENERGIE Gros briquet chalumeau
UTILISATION PENDANT LA CHARGE
NC
DIMENSIONS 16cm*9cm*5cm
POIDS 120g
GARANTIE CONSTRUCTEUR 60 jours

Vaporisateur portable Supreme V3 : caractéristiques

  • Chauffe manuelle au briquet chalumeau
  • Bouffées à la demande
  • Chauffe par convection
  • Compatible avec la verrerie en 14 et 18 mm
  • Contrôle de température au degré près
  • Conception artisanale aux USA’s
  • Excellente restitution de saveur
  • Production de vapeur hors compétition

Vaporisateur Supreme V3 Notation Vaporisateur Supreme V3 Avis
RAPPORT QUALITE/PRIX 19/20 Un des vapo les plus puissant à un prix milieu de gamme
QUALITE DE VAPEUR 28,5/30 Un des meilleurs rendu saveur mais bol en alu…
QUANTITE DE VAPEUR 9,5/10 Capable d’extraire toute la plante en 2 ou 3 bouffées !
PANEL DE TEMPERATURES 9,5/10 Toutes et au degré près !
AUTONOMIE
ND Tant que vous avez du gaz, vapez sans limites.
TEMPS DE CHAUFFE 7/10 Moins d’une minute avec un gros chalumeau adapté.
ERGONOMIE/UTILISATION 14/20 Pas assez pratique et ergonomique pour être un vrai vapo portable.
NOTE TOTALE SUR 100 87,5/100 Un des vaporisateurs les plus puissants du marché !

Système de chauffe hybride du Supreme V3 Vaporizer

Le Supreme V3 Vaporizer chauffe les plantes majoritairement par convection pour en extraire les principes actifs sous forme de vapeur.

La chauffe par convection veut dire qu’il n’y à pas de contact entre l’élément de chauffe et la plante.

En effet, c’est le passage de l’air chaud à travers les matières végétales qui produit la vapeur !

A contrario, si la plante était en contact avec l’élément de chauffe, on parlerais de chauffe par conduction.

Le système de convection est parfaitement adapté au vaporisateur portable Supreme V3.

Il est vrai que l’énorme élément de chauffe maintiendra la chaleur suffisamment longtemps pour vous permettre d’inhaler de longues et généreuses bouffées !

En fait, plus les inhalations seront longues et fortes, plus la production de vapeur sera généreuse.

Oubliez les longues et lentes aspirations nécessaires à la majorité des vaporisateurs à convection !

Bien sûr, le compartiment à plantes en aluminium reste proche de l’élément de chauffe, et comme vous le savez le métal est conducteur de chaleur.

Ainsi, une source de chaleur par conduction s’installera en cours de vaporisation.

Rassurez-vous, conduction n’est pas un gros-mot et implique une production de vapeur plus rapide.

Ce qui est certain, c’est que le système est tout à fait au point car il offre à l’utilisateur un volume et une densité de vapeur à faire pâlir les fumeurs !

La qualité de vapeur du Supreme V3 Vaporizer !

Comme nous vous le disions plus haut, certains usagers comparent la capacité d’extraction du Supreme V3 Vaporizer à celle du Sublimator, le vaporisateur le plus cher et performant du marché.

Cette comparaison est, à mon humble avis, tout à fait justifiée.

J’ai effectivement essayé ces deux vaporisateurs et il est vrai que le rapprochement est flagrant !

Tout comme la différence de prix, qui va du simple pour le Supreme V3 à plus du triple pour le second.

Détail important, qui porta mon choix sur l’acquisition du Supreme V3 Vaporizer pour ma collection.

Mais voila, tout le monde n’a pas testé le Sublimator pour comprendre la comparaison que nous faisons ici.

Sachez que le respect des saveurs des plantes vaporisées est hautement qualitatif.

Ajoutez à cela une densité et un volume à la vapeur produite digne d’une vraie locomotive.

Si vous vaporisez de la vigne par exemple, attendez vous à vivre une véritable vendange !

Certains usagers reprocheraient au Supreme V3 Vaporizer la conception en aluminium de son élément de chauffe et de son bol à plantes…

En effet, la communauté scientifique pointerait du doigt l’éventuelle toxicité de l’aluminium contenu dans les déodorants par exemple.

Ce que l’on sait, c’est que l’aluminium est le troisième composant le plus abondant sur Terre, il est naturellement présent tout autour de nous, dans l’eau, la terre et les roches.

Il est donc massivement exploité par l’industrie, de la cannette de soda au vaccin par intraveineuse, et serait sans danger pour la santé…

Supreme V3 Vaporizer : temps de chauffe et autonomie

Le vaporisateur portable Supreme V3 ne fonctionne pas avec des batteries, à contrario des vaporisateurs électroniques, mais au chalumeau à gaz.

Nous insistons à ce sujet, un chalumeau est un chalumeau, pas un briquet tempête !

On parle alors de chauffe dite « manuelle », et c’est l’utilisateur qui contrôle l’intensité de la chauffe en temps réel.

Une minute de chauffe environ sera suffisante pour atteindre les 180°C, ce temps peut varier en fonction de la puissance de votre chalumeau.

Cependant, la température monte encore significativement après avoir stoppé la chauffe, nous constatons un décalage de 15 à 20 °C selon la puissance de votre chalumeau.

Nous vous recommandons donc d’anticiper ce décalage en stoppant la chauffe 15 à 20°C avant votre objectif.

Ainsi, si vous souhaitez vaporiser vos plantes à 180°C, stoppez la chauffe lorsque le thermomètre affiche 165°C !

L’autonomie du vapo dépendra quand à elle de votre réserve de gaz, soyez prévoyant.

Supreme v3 Vaporizer, contrôle de température ?

Comme nous vous le disions plus haut, la chauffe manuelle au chalumeau implique que l’utilisateur contrôle l’intensité de la chauffe en temps réel.

Rassurez-vous, le vaporisateur portable « de salon » Supreme V3 est équipé d’un thermomètre à sonde qui affiche la température au degré près.

Néanmoins, nous avons constaté qu’en vaporisant du chanvre industriel, une vapeur déjà généreuse était produite à seulement 150°C, et qu’une forme de sub-combustion s’installait vers les 190°C.

Sachant que le chanvre devrait commencer à produire une vapeur visible vers les 170°C et produire une sub-combustion au-delà des 210°C, on en déduit que le thermomètre sous estimerait la température réelle d’environ 20°C.

Veillez donc a ne pas surestimer à votre tour la valeur annoncée par le thermomètre, cela vous évitera de douloureuses surprises !

Ainsi, il sera possible de pratiquer la phytothérapie dans le sens large du terme, c’est à dire avec toute les plantes aromatiques et herbes médicinales.

N’hésitez pas à consulter notre tableau de température de vaporisation des plantes !

Si vous souhaitez pratiquer l’aromathérapie avec des concentrés solides ou huileux, veillez à les enrober de coton organique japonais (le meilleur!) avant de les placer dans la chambre de vaporisation.

Ergonomie et utilisation du vaporisateur Supreme V3

Voici le point tendancieux du Supreme V3, son ergonomie…

En théorie, c’est un vaporisateur portable.

En effet, en l’absence d’alimentation secteur, on ne peut le qualifier à proprement parler de vaporisateur de salon.

Et même s’il tient aisément en poche, son fonctionnement au chalumeau bon à souder les paquebots le rend incompatible avec une utilisation discrète ou de rue…

C’est simple : lorsque votre voisin vous verra l’utiliser par la fenêtre, il risque de vous prendre pour un forgeron du dimanche qui risque de faire péter l’immeuble à la première fuite de gaz.

Ainsi, on qualifiera le Supreme V3 de vaporisateur « transportable »,  c’est à dire qu’il est possible de migrer avec de l’ordi aux toilettes par exemple, ou chez des amis.

Ils sont d’ailleurs généralement plus accueillants pour vaporiser que vos toilettes, du moins je vous le souhaite.

Pour résumer, c’est un vaporisateur portable de salon !

L’élément de chauffe et la chambre de vaporisation sont conçus en aluminium, la poignée est quand à elle en inox.

Le vaporisateur Supreme V3 est fourni avec un embout buccal en silicone, mais il est un peu court et refroidit mal la vapeur qui est alors irritante.

Fort heureusement, l’appareil est compatible avec la verrerie en 14 et 18 mm !

On a alors la possibilité d’associer le Supreme V3 avec nos bangs et bubblers préfférés.

Pour ma part, les embouts Sherlock sont un choix parfait !

Entretien du Supreme v3 Vaporizer

Si nous n’avons pas grand chose à dire dans cette  rubrique, c’est que vous n’aurez pas grand chose à entretenir dans votre Supreme !

En effet, seule la chambre de vaporisation où sont placées les plantes demandera un occasionnel nettoyage.

Pour cela, démontez le tube qui fait office de chambre, et débarrassez le de ses joints en silicone.

Plongez le ensuite dans de l’alcool isopropylique par exemple, et laissez le tremper au moins 10 minutes.

Rincez le abondamment à l’eau claire avant de le remonter sur le Supreme V3 Vaporizer !

Bien sur, le bubbler avec lequel vous vaporisez aura besoin du même traitement lorsque vous constaterez qu’il est trop sale.

Fonctionnement du vaporisateur Supreme V3

L’utilisation du Supreme est des plus simplistes, mais reste interdite aux manchots.

Un coup de chalumeau mal éteint, c’est vite parti et surtout, ça ne pardonne pas !

Heureusement, nous nous adressons à un public averti, majeur, et a priori vacciné.

Placez les plantes dans la chambre de vaporisation, allumez le thermomètre et activez votre chalumeau.

Ensuite, chauffez l’élément de chauffe jusqu’à atteindre la température souhaitée en respectant l’inertie de 15°C dont nous vous parlions plus haut.

Éteignez votre chalumeau, posez le Supreme V3 sur un bubbler puis inhalez.

Il ne vous reste plus qu’à déguster, attention au souffle du dragon !

Prenez garde à l’élément de chauffe, car il va rester chaud quelques minutes et vous pourriez sérieusement vous brûler avec.

Les + du Supreme V3 Les – du Supreme V3
1 Qualité de vapeur Conception en alu
2 Quantité de vapeur Danger du à l’usage du chalumeau
3 Contrôle de la température Élément de chauffe brûlant
4 Bouffées à la demande
5 Facilité d’utilisation

Résumé

Le vaporisateur portable Supreme V3 est un monstre en terme de production de vapeur !

Il est capable d’extraire la totalité des principes actifs des plantes en quelques bouffées seulement, tandis que chacune de ces bouffées peut vous laisser sur le pavé.

Vaporiser avec le Supreme V3, c’est comme jouer aux billes avec des boules de pétanque.

C’est donc un ustensile réservé aux amateurs de sensations fortes, et aux vaporistes aguerris.

Il est donc à tenir écarté des petites natures, mais aussi des maladroits qui pourraient se brûler !

En revanche, son rendu de saveur exceptionnel combiné à son incroyable capacité d’extraction ravirons les vapophiles les plus exigeants.

Le souffle du dragon !

Le pack vaporisateur Supreme V3 comprend

– 1 vaporisateur Supreme V3
– 1 set de d’embouts buccaux en silicone
– 1 set de joints en silicone pour la connectique en 14 et 18 mm
-1 manuel d’instructions

By |2019-01-25T14:02:58+01:00janvier 24th, 2019|Vaporisateur portable : Test et avis|