Les vaporisateurs à chauffe manuelle ont pour faculté de vaporiser les plantes alors qu’ils sont chauffés à la main par l’utilisateur plutôt qu’à l’aide d’un logiciel électronique.

L’action de la chauffe se fait souvent avec une source de feu, mais se fait parfois avec une pile électrique.

Ainsi, le choix de la température et le temps de chauffe sont laissés à la charge de l’utilisateur.

En revanche, il sera nécessaire d’apprendre à bien maîtriser son vaporisateur manuel.

Effectivement, si l’on ne chauffe pas suffisamment nous n’obtenons pas de vapeur tandis qu’en chauffant trop il est possible d’obtenir une combustion.

Tout n’est qu’affaire de précision.

Ces vaporisateurs manuels ont vite vu le jour sur le marché des vaporisateurs, comme le Eagle Bill en 1993.

Néanmoins, il existe aujourd’hui des vaporisateurs à chauffe manuelle avec contrôle de température comme les géniaux vaporisateurs de chez Dynavap !

Nous y reviendrons plus tard, en attendant voyons les différents vaporisateurs manuels présents sur le marché.

Le Eagle Bill Shake and Vape

Le vaporisateur portable à chauffe manuelle du medecine man Cherokee Eagle Bill Amato !

Cet éminent personnage est en outre u  fervent défenseur de la phytothérapie.

C’est d’ailleurs avec les Heatguns Vaporizers, des vaporisateurs de salon encombrants mais performants qu’il découvrit cette pratique.

Soucieux de pratiquer la vaporisation de façon nomade, Amato s’inspirera des ancestrales méthodes de fumigation Eurasienne pour concevoir ce vaporisateur.

Effectivement, nos ancêtres de l’antiquité avaient pour habitude de placer des fleurs de chanvre sur des pierres chaudes afin d’en vaporiser les principes actifs dans l’air ambiant lors de cérémonies funéraires par exemple.

Ainsi, le Eagle Bill permet à son utilisateur de vaporiser les plantes à l’aide d’un briquet puis de les inhaler.

Il sera nécessaire de secouer le vaporisateur entre chaque bouffée pour obtenir une extraction homogène.

Ce vaporisateur en verre délivre une vapeur très gustative, et fait partit des petits prix du marché.

Vous pouvez en faire l’acquisition pour une quinzaine d’euros seulement.

Les vaporisateurs ampoules

Les vaporisateurs ampoules comme le Smoke Bubble sont des concepts très simples, et redoutablement efficaces.

Effectivement, comme pour le Eagle Bill ils présentent la particularité d’être entièrement conçus de verre.

Ainsi, la vapeur délivrée sera très noble, non altérée par des composants plastiques par exemple.

Ces vaporisateurs fonctionnent entièrement par conduction, c’est à dire que la plante est en contact avec l’élément de chauffe.

Ici, ce dernier est l’ampoule elle même, que l’on chauffera au briquet avant d’inhaler.

Par contre, attention aux surchauffes car elles peuvent produire une combustion !

Ces vaporisateurs sont également peu onéreux, on peut trouver des modèles à moins de dix euros.

Le Vaponic

Le Vaponic est un vaporisateur portable à chauffe manuelle de bonne facture et efficace.

En effet, il est entièrement en verre borosilicate à l’exception d’une grille en inox dans le bol à plantes et d’une bague en silicone alimentaire au niveau de l’embout buccal.

Ce vaporisateur fonctionne au briquet à flamme bleue, et est capable de délivrer une vapeur incroyablement savoureuse.

Mais il vous faudra un peu d’expérience.

Effectivement, il ne propose aucune aide au contrôle de la température.

Et il est plus complexe à manipuler que le Eagle Bill ou les vapos ampoules.

Ceci est dut au fait que le bol à plante, enfermé dans le tube externe en verre, reçoit la chaleur avec un petit temps de latence lorsque ce dernier est chauffé.

Ainsi, il faut anticiper la montée de température plutôt que se fier à nos yeux en surveillant la vapeur venir…

Sinon c’est la combustion assurée !

Néanmoins, c’est un tout petit vaporisateur bien pratique en déplacement qui ravira ceux qui se donnerons la peine de le dompter.

J’apprécie beaucoup son étui ressemblant à un stylo marker qui le fait passer inaperçu aux yeux indiscrets.

Le Vaporgenie Classic

Le vaporisateur portable à chauffe manuelle Vaporgenie Classic est tout simplement génial !

En effet, ce vaporisateur efficace et bien pensé délivre une vapeur de qualité et se maîtrise rapidement.

Le Vaporgenie Classic fonctionne aussi bien avec des briquets à flamme bleue que des briquets classiques, ce qui est bien pratique.

En outre, il est conçu de bois et d’inox, et est revêtu d’un verni de qualité alimentaire sans plomb.

Notez que ce vaporisateur fonctionne principalement par convection, ce qui justifie le rendu saveur incroyable de la vapeur obtenue !

La convection rappelons le, implique que la plante vaporisée ne soit pas en contact avec l’élément de chauffe mais avec un flux d’air chaud.

Ainsi, le Vaporgenie est équipé d’une pièce en céramique (pierre volcanique) qui sera placée au dessus des plantes dans l’orifice de ce qui ressemble à un foyer de pipe.

Et c’est en aspirant dans le vaporisateur que nous orienterons la flamme vers le foyer sans qu’elle ne touche la pierre.

Nous maintiendrons l’inhalation de façon douce et continue pendant environ 7 secondes puis exhalerons un savoureux nuage de vapeur.

N’est-ce pas ingénieux ?

De plus, le résultat est bien la, même si la vapeur est un peu chaude.

Les vaporisateurs Dynavap

LA révolution du vaporisateur portable à chauffe manuelle, ni plus ni moins.

En effet, les vaporisateurs Dynavap sont munis d’un système d’aide au contrôle de la température.

Ainsi, le vaporisateur émettra un signal sonore lorsque la température désirée sera atteinte.

De plus, nous pouvons définir la température en fonction de la façon que l’on chauffe !

Donc à priori, plus d’erreur possible avec un Dynavap.

A l’origine, Dynavap commercialisait des vaporisateurs en verre appelés Vapcap mais cette série à vite été abandonnée car ils étaient réellement fragiles.

Depuis, Dynavap à sorti les vaporisateurs Omnivap, Ti-Woody, « M » ou encore Nonavong, faits de titane, d’acier et/ou de bois.

Impossible de les briser comme leur aîné, mais tout aussi performants.

J’ai personnellement arrêté de fumer avec ce modèle qui est selon moi un excellent choix de premier vapo, car son usage sera complémentaire avec un bon vaporisateur électronique.

Et avouons le, ces vapos sont nettement plus performants que les entrées de gamme électroniques pour le même prix.

N’hésitez pas !

Le Magic Flight Launch Box

Le Magic Flight Launc Box est le premier amour de beaucoup de vapophiles.

En effet, ce petit bijou sorti en 2011 est très séduisant, avec sa facture artisanale en bois et son système de chauffe manuelle électrique avec bouffées à la demande.

A l’époque, le marché des vaporisateurs portable était encore à prendre, et le MFLB se positionnait comme l’un des meilleurs !

En effet, ce vaporisateur made in America est dépourvu de composants électroniques et délivre une vapeur vraiment savoureuse.

Facile à manipuler une fois que son fonctionnement est compris, il demande néanmoins un temps d’apprentissage afin d’être utilisé à plein potentiel.

Le concept consiste à appliquer une pression sur sa pile électrique afin qu’elle alimente un court instant le système de chauffe par conduction du vaporisateur.

Je lui reproche uniquement son autonomie faiblarde, car ses piles se déchargent en 10 minutes tandis qu’elle prennent plusieurs heures à charger.

En outre, c’est un très bel objet qui présentera beaucoup mieux sur votre étagère qu’un vulgaire vaporisateur électronique en plastique.

Le Supreme V3

Le Supreme V3 est le vaporisateur le plus puissant que j’ai eu l’occasion d’essayer.

En effet, il est capable de délivrer des bouffées de vapeur à faire pâlir les fumeurs.

D’ailleurs, rien d’étonnant lorsque l’on voit l’énorme élément de chauffe que l’on travaillera avec un chalumeau tout aussi gros.

Notez que le Supreme V3 est équipé d’un thermomètre qui permet à l’utilisateur de contrôler la température de vaporisation.

Ce vaporisateur portable à chauffe manuelle fonctionne à convection, mais une bonne part de conduction s’installe rapidement dans la chambre de vaporisation.

En outre, le rendu saveur de ce vaporisateur est hautement qualitatif.

Ainsi, toute l’efficacité de ce vaporisateur réside dans l’association du rendu de saveur et de la production de vapeur.

Imaginez vos papilles envahies d’épaisses volutes savoureuses, cela mettrait tout vos sens en éveil  !

Ce n’est pas pour rien que les connaisseurs comparent le Supreme V3 au Sublimator, le vaporisateur le plus cher du monde.

Alors n’hésitez pas, si vous cherchez un vaporisateur à chauffe manuelle, c’est sûrement celui-ci !

Le Elev8R

Cette machine entièrement conçue de verre borosilicate est un vrai chef d’œuvre.

Effectivement, le Elev8R est le fruit du travail des artisans maîtres verriers de chez Elev8 au Colorado.

Certains le savent déjà, il s’agit des partenaires du fabriquant de vaporisateurs 7th Floor à qui nous devons entre autres le célèbre Silver Surfer.

Ainsi, la réputation des créateurs du Elev8R précédaient celle de leur création, qui je vous assure vaut le détour.

Le Elev8R est donc un vaporisateur à chauffe manuelle ou la vapeur et les plantes ou concentrés ne sont en contact qu’avec du verre.

De plus, c’est un vapo qui fonctionne entièrement avec chauffe par convection.

C’est radical, les résultats sont tout simplement incroyables !

Mais car il y a un mais, c’est un vaporisateur qui ne conviendra pas du tout aux débutants.

Effectivement, car étant conçu en verre il est très fragile et demande une manipulation soigneuse.

De plus, il ne propose aucune aide au contrôle de température, ce qui demandera un apprentissage.

Cela consistera à trouver le temps et la façon de chauffer le Elev8R, ce qui se fait idéalement avec une grosse torche à dab.

Pour ma part, je caresse l’élément de chauffe avec la flamme de façon circulaire un peu comme pour un Dynavap.

Donc je chauffe environ vingt secondes pour la première bouffée, puis environ dix pour les suivantes lorsque le vaporisateur est déjà chaud.

Ce laps de temps dépendra bien entendu de plusieurs facteurs, comme la puissance de votre torche et la température ambiante, et demandera donc différents essais pour être trouvé.

En outre, cet apprentissage demandera la faculté de pouvoir juger la vapeur pour savoir si l’on a chauffé correctement, ce qui n’est à la portée que des vapophiles confirmés.

Mais pour ces derniers, le Elev8R sera un nouvel ami des plus audacieux !

Pour finir, sachez que le Elev8R est fourni avec une chambre de vaporisation supplémentaire avec connexion en 14mm pour la verrerie ainsi qu’un accessoire pour concentrés.

Ainsi, le Elev8R permet aussi bien de vaporiser des plantes, que des concentrés, avec ou sans bubbler.

Il sera même possible de dabber avec, et de façon redoutablement efficace !

En conclusion

Les vaporisateurs à chauffe manuelle étaient les premiers vaporisateurs portables apparus sur le marché.

Cependant, ils furent vite remplacés par les vaporisateurs portables electroniques.

En effet, si ces derniers sont bien plus cher sans être aussi performant (dans l’ensemble) ils sont néanmoins beaucoup plus fiables.

Par contre le marché semble s’orienter à nouveau vers la chauffe manuelle, et propose aujourd’hui des concepts fiables avec contrôle de température.

Si vous n’avez jamais essayé un de ces modèles, nous vous recommandons vivement d’y penser !